mardi 8 mars 2011

Elle reste d'actualité

La journée des femmes reste d'actualité tant que l'égalité des droits et des chances reste un objectif non réalisé.

Oui, les choses bougent. Mais à quelle vitesse? Oui, des progrès tangibles se mesurent chez nous. Mais qu'en est-il pour des pays plus lointains? Oui, les femmes ont réussi à bien des égards à échapper aux jougs patriarchaux difficiles d'antan. Mais qu'en est-il des violences abjectes qu'elles continuent à subir? Au Luxembourg, au sein de nos foyers ... Dans les provinces orientales du Congo belge sous des formes les plus cruelles et aux yeux du monde ... Idem pour des régions entières du Proche-Orient ...

Depuis 100 ans, les femmes au Luxembourg ont le droit de participation politique. Pourtant, 100 ans plus tard, l'exercice de ce droit reste plutôt "passif". Seulement 12 députés sur 60 sont de sexe féminin. Au sein des conseils d'administration de nos entreprises privées, même ce taux misérable serait à considérer comme un progrès génial.

Il reste donc du pain sur la planche. N'en déplaise à certains "vaillants défenseurs" de la cause masculine. (Le tout serait de savoir qu'elle cause ils défendent effectivement.)

Je salue l'assermentation, à 3 heures cet après-midi, d'une 13e députée. Je félicite Diane Adehm (CSV) et je lui présente mes meilleurs voeux. Son expérience riche de femmne, d'épouse, de mère, de fonctionnaire et de conseillère municipale constitue un atout précieux. Ses apports ne pourront qu'enrichir les débats de la Chambre des Députés.

Je ne crois pas dans une guerre des sexes., Je suis convaincu que la promotion de l'égalité des droits et des chances nous fera gagner à nous tous.

C'est vrai pour la dimension du genre. C'est vrai au niveau de toutes nos différences. Elles suscitent des tensions, mais elles contribuent à colorer notre quotidien - aux couleurs vives et souriantes de tout arc-en-ciel.

Luxembourg, le 8 mars 2011.

Mill Majerus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire